Black Screen

by AsideB

supported by
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

     €5 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD)

    Composed, recorded and mixed by AsideB
    Mastered by Pieter de Wagter

    Includes unlimited streaming of Black Screen via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

     €12 EUR or more

     

1.
02:01
2.
02:58
3.
02:17
4.
5.
02:56
6.
02:36
7.
03:09
8.
9.
01:27
10.
04:20
11.
01:06
12.
02:15
13.
02:35
14.
03:31

about

Composed, recorded and mixed by AsideB
Master by Pieter de Wagter / Equus Studio

credits

released December 10, 2015

All rights reserved to AsideB.

tags

license

all rights reserved

about

AsideB Brussels, Belgium

AsideB (ex Sidebrains), c’est la symbiose parfaite entre les ambiances acoustiques de Massa (Guitare/Basse/Rap) et les beats oniriques de Laow (MPC/Scratch).

Ce jeune duo prometteur propose une musique originale qui réconcilie hip-hop, rap, électro et acoustique. Spirale rythmique, percu poétique, lives intimistes, textures envoutantes et textes contemporains.
... more

contact / help

Contact AsideB

Streaming and
Download help

Track Name: Ilena
Lyrics by Albert Camus:


Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde.
La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas.
Mais sa tâche est peut-être plus grande…
Track Name: Waxx
Everybody wakes up, stressed by the rent
Obsessed with the trend but
Nevertheless depressed by the end
We gotta elevate ourselves not
Imitate someone else
Stop, and liberate all the best
We gotta ignore all the threats
Cause youth stays passive
Stuck in a sad traffic
Stuffed with bad topics
But that's not the hardest
The hardest
Is that we're supposed to clean the mess
We need a fresh message to breathe and reinvest
All parts of our lives and souls
Reconnect with the grooves
We forgot how to move
Cause we're driving slow
As I said before,
I ain't got hopes no more
Like a pilgrim walkin' with no aim on a country road
Or a highway, barefoot under a wild rain
It's the wrong way but maybe not the last day

But maybe not her last day…
Track Name: Oldman
Je viens de contrées où quand le vent se lève, le temps se perd
Où il se trouve que la voûte céleste te transperce
Le sang de mes ancêtres coule dans ces plaines
Coule dans mes veines
C'est fou comme cela nourrit ma peine
Pêle mêle, cherche une béquille pour chaque séquelle
Les semaines s'écoulent mais ma haine reste la même
C'est qu'on ne change pas,
On évolue
Tu me diras que j'ai grandi trop vite
Au fond, c'est ce que j'ai voulu
Je voulais toucher des femmes
Goûter des drames
Provoquer des larmes
Me forger mes propres armes
Enfant seul, pieds nus sur des pierres
Sur ma route j'ai reconnu mes frères, mes pères et mon âme sœur
Les profs qui mentent, les pages qui manquent
Les inconnues s'amassent, en sont fascinantes
Donc on va diguer dans le passé
Cibler ce que l'on a caché
Car chaque vie est vaste, immense

Les majors se fanent pendant que les fans planent
Les barreaux grincent pendant que les bourreaux se rincent.
Track Name: Ale
Pas de thunes donc pas de remparts
Mon point de vue, mon point de départ
Ca me paraît simple mais je parle pour moi
J’en fais un plus, t’en fais une tarre
Ca te semble étrange, j’en parle donc t’y penses
J’agence les malaises qui te hantent avec une certaine aisance
Normal on passe tous par les mêmes phases
D’étape en étape certains s’égarent d’autres s’écartent
A la recherche de soi,
la jeunesse rêve de gloire mais reste sans voix
Car elle a la flemme de croire
En son pouvoir et sa force, son énorme désaccord
Que le système désamorce
Sans réponse sans remord
Donc on fait notre truc en attendant le bon moment
C’est que le fond, c’est que le but
C’est de ne jamais se vendre
HIP-HOP
Plus un style de vie, qu’un style de zik sympa
Y a pas de notice, le truc s’effrite
Car piller les gimics de tout les mc’s,
Mimer sans limite les textes et les styles
Ca me fatigue car pas de racines
Ce n’est pas facile d’être honnête dans ses rimes
C’est des tonnes de taff, une force de bâtard gars
Si tu veux poser des phases qui sont implaçables
Insatiable est ma soif de loup, soif de groove
Ca peut te paraître fou ou peut-être te paraître cool couz
Track Name: Gas
Sometimes you focus on the bad things
When you gotta see what’s good / But you gotta see what’s good too
Sache que je remets en cause pas mal de chose
Entre autre, les règles et les valeurs que l’on impose
En rose, je ne vois pas la vie ni l’avenir
L’autonomie s’amenuise à la vitesse d’un train de nuit
A retenir sont les cicatrices laissées, blessé car lésé
Spécialiste des séquelles à gérer
Mais je n’ai rien de spécial
Je vois le présent en sépia
Un chagrin inévitable, fait de chaque rap un récital
Où sont nos phares les soirs d’orage mental
En panne, on rame, on s’adapte seul
Sans port d’attache
Peur de prendre le large, peur de grands dommages
Reuf sache que c’est un honneur de prendre le mic
Car je pourrais rapper des heures
Ca m’aide à facer mes peurs, assumer mes leurres
Seul j’illumine ma noirceur
Car de chaque phrase je cherche l’essence
Cela te paraît dément demande seulement à mes frères de sens
Demande seulement à mes frères d’errance.
Track Name: L Feat. Deco Comprehension
La musique est ma raison de vivre, ma raison d’être
Sans elle, le spleen m’aspire si je dois être honnête
Elle fait tourner mon monde dans un certain sens
Avec elle, chaque minute et chaque seconde est intense
Des tas de sons nous remémorent des périodes de nos vies
Hier, jeune garçon
Devenu homme aujourd’hui
Qu’elle vienne d’Afrique, des Amériques ou d’Asie
Du moment que c’est du bon
Ici, il n’y a pas de casting
Passe au-delà des genres, à côté des rangs
On s’en bat de ce que les gens pensent si ton âme est grande
Car c’est le cœur qui compte
Comme d’hab et comme partout
Ce n’est pas l’exemple que donnent les gens qui, soi-disant, savent tout
Pas de bla bla quand Marilyn fait tomber les armes
Pas de façade, comme un blues peut faire monter les larmes
La musique est la voix, le reflet de son époque
Elle accompagne l’histoire et semble-t-il toutes les révoltes
Qu’elles soient personnelles ou capitales
Elle te donne à la fois l’espoir d’une mère et la force d’un animal
Et ouais on milite
Reste underground et reste lucide
Face à toutes ces merdes qu’ils te servent avec le sourire
Ouais avec elle certains cherchent les recettes
Mais de notre côté, c’est juste l’ivresse qu’on recherche
En fait, elle juste ce que t’en fais
Qu’elle est ta quête
Atteindre les sommets ou palper la monnaie.
Track Name: Naka
Ca peut te paraître dingue
Mais des fois je sors de mon corps
Simple, ce n'est que mon âme qui déborde
Désordre, je n'ai pas la tête saine
Les poches pleines
On porte nos fardeaux mais pote reste zen
Des stress personnels pour tous c'est la même
Sale condition humaine
Même à la source y a des règles
Mais my man,
Il faut faire avec
Tenter de percer où t'es le best
Pas te contenter des restes
Des siècles,
Qu'on nous tient la tête sous l'eau
Que se soit ce boulot ou l'autre
Cela te pète le dos
C'est peut-être trop
Salaire de merde, pour taff de bête
Je suis peut-être pauvre
Parterre d'oreilles, pour taff de rêve

Tu crois que c'est Tease et Amnes, Non
C'est pas easy, c'est pas la fête
Même si des fois on boit nos pièces
C'est pour éviter trop de prise de tête

Gauche, droite
Au final on avance pas
Facile est le constat
En gros, on se bat contre les gros drames
Car peur qu'arrive le cauchemar
Sans pause gars
Juste des roses sur les corps de nos soldiers
Il sera trop tard
Pour te défendre avec ta morale
Faut qu'on stoppe là
Sans pour autant détruire les bases
Car chaque révolte cache un fond de vendetta
Pas de doute sur le fait que le pouvoir
Rend fou les prophètes de la victoire
Victime d'un manque de courage
Ils le cherche mais ne le trouve pas
Track Name: Black Screen
Je ne sais plus de quoi te parler
J’ai tourné les pages mais les mots semblent s’effacer
Mon esprit se trouble, paysage éclaté
La brume m’entoure, je tente de m’évader
L’heure tourne mais le temps se fige
C’est grâce à la boucle que je rentre dans le cycle
J’exprime, je vis, vibre et expire noir
C’est que le souffle de la ville m’inspire gars
Trop de gens vivent dans les yeux des autres
Trichent au moindre défaut
Pauvre ou riche, ce vice existe à tous les niveaux
Dans les paumes, il y a des caméras
Le contrôle se fait par étapes
Moi je n’y adhère pas
Je proteste contre se progrès austère
Reprend tes posters, tes farces et tes roses ternes
On ne va pas démordre, ma horde sème le désordre
S’emporte, bercée de zik et de cette drôle de drogue
Car nos voix se cassent à coups de matraque
Pendant que les médias de masse en douce te castre
Mais nos voies se tracent, les fous s’acharnent
Pendant que le ténia du cash, à genoux te garde
Track Name: Levant
Lyrics by Albert Camus


Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde.
La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas.
Mais sa tâche est peut-être plus grande,
elle consiste à empêcher que le monde se défasse.
Héritière d’une histoire corrompue où se mêlent les révolutions déchues,
les techniques devenues folles, les dieux morts et les idéologies extenuées.
Où de médiocres pouvoirs peuvent, aujourd’hui, tout détruire mais ne savent plus convaincre.
Où l’intelligence s’est abaissée jusqu’à se faire la servante de la haine et de l’oppression.
Cette génération à dû, en elle-même et autour d’elle, restaurer à partir de ces seules négations,
un peu de ce qui fait la dignité de vivre et de mourir.